EDITORIAL (É-W, n° 2/2009)

En Église et en société
Comme l’a montré notre Forum informatique, les réactions aux décisions et déclarations de la hiérarchie catholique, Benoît XVI compris, se sont multipliées dans l’Église catholique et dans la société. Les membres du comité d’Église-Wallonie n’y ont pas été indifférents, alors qu’ils comptent marquer les 25 ans du mouvement le samedi 14 novembre 2009 pour que vive en Wallonie une foi nourrie par l’Évangile et par le partage en Église des joies et des espoirs, des tristesses et des angoisses des hommes et des femmes d’aujourd’hui, spécialement des Wallonnes et des Wallons.

Saluons donc ici la réponse à la question « Que faites-vous encore dans l’Église ? » dans laquelle des théologiennes et théologiens de Wallonie et de Bruxelles ont fort bien écrit ne pas pouvoir croire que la page du concile Vatican II soit tournée. Et parce que les initiatives répétées du Pape et de responsables de l’Église catholique (leur) laissent l’impression d’une volonté de rupture avec le monde moderne, ils ces théologiennes ont bien fait de redire que c’est à la liberté que les chrétiennes et les chrétiens ont été appelés, selon les termes de saint Paul, l’apôtre mis en avant cette année, et que « l’Évangile de liberté pousse à entrer en conversation et en dialogue avec la quête de liberté de nos contemporains, qui est d’ailleurs la nôtre. ». Tout en ajoutant notamment très justement que « l’enjeu, c’est de poursuivre et de mettre pleinement en œuvre le véritable tournant inséparablement doctrinal et pastoral que représente ce concile (Vatican II). ».

L.M.


Comments are closed.